Esquina1 Esquina2

        

Circuits

Nous partirons du pays Dogon, au Mali, et nous traverserons la frontière à Koro. Puis nous suivrons la route qui nous emmènera à Ouagadougou. Notre circuit dans le pays burkinabé continuera vers le sud-ouest du pays où nous visiterons Gaoua, le pays Lobi et les villages Gan. De là, nous nous dirigerons vers Bánfora dont nous visiterons les cascades et le lac des hippopotames. Continuant notre chemin, nous arriverons à Bobo-Dioulasso, point final du circuit au Burkina Faso avant d’entrer de nouveau au Mali.

                                        


 

Pays Lobi et Gaoua

LE PAYS LOBI

Comme les Dogons au Mali, les Lobi possèdent leur propre circonscription territoriale au sud-est du Burkina. Bien qu’ils pratiquent la chasse et la pêche, les Lobi privilégient l’agriculture et l’élevage qu’ils considèrent comme l’unique source de richesse. Cette ethnie belliqueuse et méfiante habite dans des petites habitations-forteresses pour une famille appelées ‘sukala’ et qui sont destinées à les protéger d’une quelconque attaque de l’ennemi. Une autre caractéristique qui différencie les Lobi du reste des tribus burkinabées est leur manifestation permanente et notoire de l’animisme.

GAOUA

Cette séduisante localité, capitale administrative de la province de Poni, est le point névralgique de l’écotourisme burkinabé, plusieurs hameaux natifs Lobi et Gan s’y trouvant autour. C’est l’une des raisons pour lesquelles Gaoua est l’un de ces lieux inattendus qui surprennent le voyager et l’une des destinations obligées de tout voyage au Burkina Faso.
Dans quelques zones concrètes de la savane, à peu de kilomètres de Gaoua, nous pouvons voir des femmes chercheuses d’or, activité traditionnelle du peuple lobi. Nous trouverons aussi dans les alentours de la ville une grande varieté d’options intéressantes comme Loropéni, capitale de l’ethnie Gan où nous pourrons visiter la ‘Maisons de Refus’, un
petit ensemble archéologique d’origine incertaine avec des restes de constructions en pierre. À peu de kilomètres de Loropéni se trouve le hameau gan le plus connu du pays, Obiré, formé par deux ensembles de huttes. Nous pouvons y voir un intéressant musée vivant, le ‘Sanctuaire des statues des Rois Gan’.

Banfora

Le principale intérêt de Bánfora sont les magnifiques sites naturels qui y abondent, les plus beaux du pays.
À environ quinze kilomètres de la ville se trouvent les cascades de Karfiguela, une intéressante destination pour profiter d’une agréable journée à la campagne ou pour se baigner, après avoir traversé une impressionnante allée de manguiers centenaires. Un autre lieu intéressant qui mérite la visite est le lac Tengréla, hameau de nénuphars où, à certaines époques de l’année, nous pourrons voir des hippopotames.

                                                       'Luna de Mali, rutas por África'                         
 
                        CONTACTER       (Espagne)  0034 634844995
                                                                       (Malí)          00223 75368407

contador de visitas
Esquina3 Esquina4

pagina web gratis